5
Still Sick

par Tampopo24 le dim. 21 févr. 2021 Staff

Sortir de sa dépression artistique

Alors que j'avais vraiment envie d'aimer la série de par les thèmes qu'elle met en avant autour de la création artistique et de la découverte de l'amour, j'ai vraiment eu beaucoup de mal à rentrer dedans encore une fois.

L'autrice a vraiment une belle idée en mettant en scène une ancienne mangaka qui s'est perdue et a arrêté son métier, mais qui aimerait bien s'y remettre. Elle aborde en marge des sujets pertinents tels que la part du désir de l'auteur et du désir des lecteurs, la façon dont on crée et trouve l'inspiration, comment sortir d'un blocage, etc. J'aime beaucoup tout ce qui tourne autour de la création. Mon souci est ailleurs.

Je n'accroche absolument pas au personnage de Maekawa. Je la trouve très très désagréable et je ne comprends pas comment Makoto peut à ce point s'accrocher à elle... Maekawa ne sait pas bien ce qu'elle veut. Elle embrasse Makoto lui faisant croire et espérer des choses pour ensuite se raviser. Elle souffle sans cesse le chaud et le froid mais sans jamais s'engager dans quoi que ce soit, c'est vraiment malheureux et malaisant pour Makoto. Peut-être que son côté paumé et fragile plaira à certains, moi il m'a horripilée. Je n'aime pas cet entre deux qu'elle entretient et j'ai vraiment l'impression qu'elle se sert de Makoto sans rien donner en échange...

Makoto, elle, est un personnage comme je les aime. C'est une femme qui s'interroge sur elle-même, se pose des questions, avance et agit en conséquence mais toujours en tenant compte des autres, sans se faire passer forcément en premier. Elle est douce et généreuse, et en même très forte quand elle veut. Ses questionnements sur ses désirs profonds sont traités avec beaucoup de subtilités. L'autrice sait la montrer tour à tour forte et sensible. On la voit autant apporter aux autres que chercher de l'aide auprès d'eux. C'est bien plus équilibré.

Alors peut-être que je ne suis pas faite pour les héroïne dépressive comme Maekawa, parce que ce caractère qui m'agace tant chez elle, il y a plein de choses que j'aime dans le titre. Je le trouve juste déséquilibré à cause d'elle et j'ai vraiment le sentiment à la fois de tourner en rond et de m'enfoncer, ce qui n'est pas des plus agréables. Heureusement que la série est courte.

En bref

Partant de plusieurs bonnes idées sur la dépression artistique et le coming-out, Still Sick continue de peiner à me convaincre à cause de choix scénaristiques bancals qui m'empêchent d'adhérer à l'un des personnages principaux. C'est assez rédhibitoire dans ce genre de titres malheureusement...

5
Still Sick
Positif

Le thème de la dépression et du blocage artistique

Le thème du coming-out

Une Makoto d'une grande générosité

Negatif

Maekawa insupportable avec sa dépression, ses hésitations permanentes avec Makoto

Une romance qui n'avance pas et s'enfonce

Une ambiance mollassonne

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (485)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire