L'Habitant de l'Infini - Discussions

    scénario
  • apoptoses71 :: 02 janvier 2015 à 21:50

    Bonsoir et bonnes fêtes!

    Je m'excuse de poster un nouveau message, j'avais déjà posté sur la page de kenshin le vagabond.

    En fait je pense commencer cette série mais avant j'aimerais savoir si elle comportait un scénario "complexe" avec un message "sérieux" et "philosophique" ou si ce n'était qu'une simple tuerie comme le laisse penser la synopsis.

    Merci de vos réponses
  • vernes :: 03 janvier 2015 à 22:47

    Bonjour et bonnes fêtes ^^,
    Disons que la base est simple, un type immortel cherchant le repenti et une jeune fille qui souhaite accomplir une vengeance. Après l'histoire va effectivement en se complexifiant, introduisant un paquet de nouveaux personnages et d'autres points d'intérêts au manga. Ce ne sont pas de simples tueries successives mais il n'y a qu'une faible portée philosophique au titre et si les meurtres se justifient pleinement on ne peut pas dire que la série va beaucoup plus loin qu'un reflet de l'époque ^^.
  • KssioP :: 03 janvier 2015 à 23:08

    Coucou,

    Je me permets de répondre car j'ai cette série et je la suis depuis quasiment ses débuts. Pour moi ce manga est en effet une "tuerie" mais dans le sens où à lire absolument si tant est qu'on apprécie l'époque décrite et les combats à l'épée.
    Samura a un style bien à lui qui transcende tous les combats, toutes les duretés de la vie et les horreurs de la guerre. Il aborde des sujets chocs: viol, assassinat, kidnapping, prostitution, torture, sadisme fou etc... sans tabous mais son trait fait que tout est poétique. Je pourrais passer des heures à ne mater que ses planches tellement c'est magnifique et à part et ce quelque soit l'épouvante décrite d'un coup de crayon de plus en plus maitrisé.

    Pour ce qui est du scénario. Ce qui partait d'une intrigue simple: un être immortel, une jeune fille en proie à la vengeance, et un clan paru au premier bord comme les méchants est au bout du compte bien plus complexe et entremêlé que les premiers tomes laissaient à supposer. Mais plus particulièrement ce sont les personnages qui sont forts et imposants. Chacun a sa manière, parvient dans l'ensemble à nous toucher et nous force à réfléchir. En fait, Samoura a créée des persos vrais et crédibles. Au fond, les méchants ne sont pas forcément ceux que l'on croit, rien n'est blanc ou noir, mais plutôt gris. On s'adapte pour survivre et on fait avec, tout en sachant qu'à la fin on ne sera pas pardonné.

    Je ne sais pas si je suis très claire mais ce manga a eu un tel impact sur moi dès les premières pages, tant d'émotions, tant de contradictions (on ne peut nier que parfois l'auteur se montre morbide), que le résumer de quelques lignes me paraît difficile. Toutefois en y réfléchissant plus simplement je dirais que c'est l'histoire de gens un peu paumés à une époque qui ne fait pas de cadeaux. Qu'hormis quelques décérébrés bien atteints mentalement (complètement dingues au sens propre du terme), leur point commun c'est d'avoir eu l'espoir de voir demain avec une épée à la main. Il y a une évolution des caractères, ils se croisent et s'entrecroisent et se servent les uns des autres en fonction de la situation. Et en soit c'est une philosophie.
    Bref, si tu hésites, va feuilleter le tome 1 en librairie et si comme moi tu ne peux t'empêcher de tourner les pages sans t'arrêter, en ayant toutefois l'envie d'y revenir pour t'attarder sur les détails, alors ce manga est pour toi. ;)

    ++
  • Ajouter un commentaire
    Vous devez être membre pour laisser des messages :
    Devenir membre (gratuit et rapide)