Dernières critiques du staff
Rock of destruction Staff
7

Ce manga, signé Norihiko KURAZONO, est un concentré de clichés de séries B. Il ne faut pas prendre ce terme de manière péjorative car il s’agit d’un bon moment de distraction.Une bande de potes - des lycéens ne se connaissent pas tous - décide de partir en vacances dans une maison qui fut jadis le lieu d’une tuerie de masse. Rien que ça, ça plante le décor. Les lycéens sont venus pour faire la fêt...

Lire la critique de Rock of destruction