5
Netsuzô TRap -NTR-

par Ethelred le jeu. 18 févr. 2021 Staff

Syndrome de Stockholm ?

Cette série est celle que j’apprécie le moins dans la catégorie Yuri dans les dernières sorties et principalement à cause de son côté « manipulation perverse » et les scènes de « viols ».

Ce tome démarre immédiatement après la fin du tome trois.

Dans ce tome Yuma comprend qu’elle est tombée amoureuse de Hotaru ce que j’ai beaucoup de mal à digérer. Parce que tout ça vient après les nombreuses fois où Hotaru « abuse » de Yuma. Mais c’est aussi celui que j’apprécie le plus pour le moment car Yuma prenant conscience de ses sentiments est plus sûre d’elle et devient actrice de ses actes (mais bon, tout ça est très paradoxal). En conséquence, ce tome devient plus « normal », très peu de scènes de violences de la part de Fujiwara, Yuma prend plus d’assurance ne se laisse quasiment plus abuser (mais ces scènes me gênent toujours autant !).

On apprend aussi un peu mieux la relation qu’entretiennent Hotaru et Fujiwara (qui n’excuse ni n’explique leur comportement respectif). Takeda reste le personnage le plus normal et censé de cette série.

L’homosexualité n’est pas du tout représentée réellement, ni par rapport à l’entourage ni par les actes des personnages ni par leur remise en question qui sont inexistantes.

En bref

Du mieux dans ce tome même si la série m'exaspère toujours autant. Moins de violences physiques et psychologiques. Je continuerai cependant ma lecture jusqu'à la fin de la série mais non sans mal...

5
Netsuzô TRap -NTR-
Positif

Un retour à la normale ?

Takeda, notre bouffée d'air

Approfondissement de la relation Hotaru/Fujiwara

Negatif

Yuma (victime du Syndrome de Stockholm ?)

Irréaliste

Ethelred Suivre Ethelred Toutes ses critiques (8)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire